Comment choisir un logiciel de facturation pour son entreprise ?

Publié le : 16 novembre 20214 mins de lecture

Les logiciels de facturation sont des outils plus modernes et plus pratiques pour suivre les ventes et maintenir l’image de marque d’une entreprise. Cependant, avec le nombre de logiciels disponibles sur le marché, il peut devenir difficile de faire le bon choix. Pourtant, c’est l’un des éléments majeurs du système d’une organisation et il doit être choisi avec le plus grand soin. Vous pouvez trouver les meilleurs outils disponibles sur le marché à travers ces quelques lignes.

Un logiciel adapté au profil comptable de votre entreprise !

Afin de choisir le bon logiciel de facturation, il est nécessaire de prendre en compte le profil de gestion comptable de votre structure. En effet, vos besoins dépendent du fait que vous ayez recours aux services d’un expert-comptable ou que vous fassiez votre gestion comptable en interne. Dans le premier cas, un logiciel disposant de fonctionnalités de facturation sera suffisant. De plus, la plupart des outils vous permettent de mettre en place un accès pour votre expert-comptable. Dans le cas où vous gérez votre comptabilité en interne, il est conseillé d’opter pour un logiciel  » tout en un « . Ce type d’outil vous permettra d’utiliser un seul logiciel pour la facturation et la comptabilité. Cela présente un avantage non négligeable en termes d’efficacité. Ainsi, pour les petites entreprises, un logiciel de devis-facturation et un logiciel de comptabilité est recommandé. Tandis que pour les moyennes et grandes entreprises, il est préférable d’opter pour un logiciel de gestion commerciale et un logiciel de comptabilité.

Un logiciel de facturation conforme à la loi anti-fraude !

Pour faire votre choix, vous devez prendre en considération la loi anti-fraude mise en vigueur depuis 2018, dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale. En effet, l’utilisation d’un logiciel de facturation et de systèmes de caisse certifiés est obligatoire pour émettre des documents de facturation. Le non-respect de cette obligation est passible d’une amende de 7 500 euros. Veillez donc à choisir un logiciel ayant passé la certification NF-525 ou la certification LNE. Ainsi, vous pourrez garantir que vos factures sont conformes à la législation en vigueur. Par ailleurs, certains éditeurs peuvent, à votre demande, vous fournir un certificat individuel de conformité. Cela vous permet de justifier la conformité de votre logiciel en termes de traçabilité, d’inaltérabilité et de sécurité de vos données.

Ergonomie et possibilité de personnalisation !

L’un des critères essentiels dans le choix d’un logiciel de facturation est son ergonomie. En effet, il doit proposer des interfaces simples, claires et faciles à utiliser pour optimiser l’expérience utilisateur. De plus, le fait de pouvoir éditer des documents de facturation personnalisés est bénéfique pour l’image de marque de votre entreprise. En effet, les documents avec votre logo permettent un rendu plus professionnel. Et le fait de véhiculer les couleurs de votre entreprise va marquer les esprits de vos clients et vous distinguer de vos concurrents. Ainsi, pour trouver le logiciel adapté à vos besoins, il est conseillé de l’essayer. Vous pourrez alors vérifier les fonctionnalités et l’ergonomie du produit et valider la compatibilité de l’outil avec les activités de votre entreprise.

Plan du site